Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2014 1 22 /12 /décembre /2014 16:17
Les drôles de plafonds peints qui font bouger Lagrasse
Les drôles de plafonds peints qui font bouger Lagrasse

Connue pour son abbaye, son pont sur l’Orbieu, ses stylistes, et ses artisans d’art, cette belle cité médiévale des Corbières met en valeur désormais un trésor patrimonial original : des plafonds peints, qui viennent de faire l’objet d’un colloque international en début octobre et qui seront le clou d’une future Maison aux Images.

La Maison du patrimoine de Lagrasse qui sert d’office de tourisme présente une exposition pas commune. Cela s’appelle Images oubliées du Moyen Âge. Au rez-de-chaussée et au premier étage de ce qui était le presbytère, ces plafonds du XVe siècle, à six caissons chacun, offrent près de 200 closoirs d’une truculence exceptionnelle et d’un graphisme brutal, plein de mouvements. Ils sont complétés par des reconstitutions de plafonds et de peintures murales à échelle 1 et des restitutions de charpentes en 3D inédites.

Les closoirs sont les panneaux peints rectangulaires qui obturent les espaces entre les solives. Et ces closoirs cachaient de drôles de motifs. Ils comportent des bestiaires fantastiques, des personnages en plein mouvement, de la faune, de la flore, des armoiries ou des marques de marchands. Certaines scènes sont cocasses ou à caractère grivois comme par exemple deux ânes qui fouettent un couple nu, une scène de rasage pubien… On voit aussi des jongleurs et des fous qui complètent l’inspiration dans un esprit carnavalesque. Les images plus sérieuses sont représentées par un Janus trifrons qui rappelle le temps qui passe et un crâne qui indique la permanente imminence de la mort.

“Ces images ont été découvertes par hasard en 2012, raconte l’historien muséographe Jean-Pierre Sarret, délégué au patrimoine de Lagrasse. On a appris qu’un plafond démonté de Lagrasse était en vente à la salle des ventes de Drouot à Paris. Le plafond a été récupéré par la mairie de Lagrasse. Nous avons pris conscience d’une richesse et d’une originalité”. Mais ce n’était pas un plafond peint que la commune de Lagrasse possédait. En trois ans, son patrimoine présente déjà un corpus près de 600 closoirs extrait de quinze plafonds de dix demeures différentes.

“Placés à 3 ou 4 mètres du sol, ces closoirs ont été souvent salis par la suie ou les intempéries, recouvertes parfois au XVIIIe siècle par du badigeon blanc ou occultés par des faux-plafonds puis oubliés”, explique Jean-Pierre Sarret. Ils représentent la domestication de l’image au Moyen Âge pour la sphère publique, avec la mise en valeur de l’héraldique de la famille ou de faits marquants de la part d’un haut personnage, mais aussi ils sont aussi un défouloir de fantasmes pour la sphère privée avec ces images comiques, farfelues ou érotiques et bien sûr licencieuses.

Et pour préserver ces plafonds peints, la commune a présenté, en juin 2015, le projet d’une Maison aux Images, centre de valorisation des arts décoratifs médiévaux en méditerranée. Une convention d’objectif a été signée entre la DRAC Languedoc-Roussillon et la commune pour quatre ans. Elle a pour objet la mise en œuvre d’un partenariat pour promouvoir la recherche, la conservation et la mise en valeur des plafonds peints médiévaux de la région. La sélection de l’équipe de maîtrise d’œuvre a été lancée en septembre. Cette Maison aux Images prendra place dans l’actuelle maison du patrimoine, qui va passer de 250 à 600 m2. Elle devrait déborder sur le parking actuel qui la jouxte.

D’autre part, la Maison aux Images sera complétée par d’autres sites. L’hôtel Renaissance appelé la maison Sibra deviendra une iconothèque pour les chercheurs. Pour cela, la calade, l’escalier, le plancher et les baies seront refaits. Enfin, un auditorium prendra place dans l’ancienne maison des communes. En attendant l’ouverture de la Maison aux Images prévue pour 2018, les closoirs se refont une beauté dans des ateliers de restauration dans le Lauragais. Et déjà des jeunes guides sont formés à une visite patrimoine, tandis qu’est réalisée une maquette de la ville au 1/100 000e . Lagrasse n’en finit pas de bouger pour sauver son patrimoine.

Patrice Teisseire-Dufour

Entrée libre et gratuite. Rens. Au 04 68 43 10 05 ou www.lagrasse.fr

À savoir : -Lagrasse a accueilli du 8 au 11 octobre 2015 les 8es rencontres de l’association internationale de recherche sur les charpentes et plafonds peints médiévaux (Rcppm) sur le thème : “Du Frioul à l’Aragon, esquisse d’une géographique des plafonds peints médiévaux”. L’association, présidée par Monique Bourin, a décidé d’installer son siège à la mairie de Lagrasse.

-Le bourg de Lagrasse possède cinq maisons classées monuments historiques : la maison Maynard place de la halle, la maison Lautier rue des Mazels, l’ancien couvent des sœurs de Nevers place de la Bouquerie, la maison Sibra rue Foy, et le presbytère près de l’église qui abrite la Maison du patrimoine.

À lire : Images oubliées du Moyen Âge, les plafonds peints du Languedoc-Roussillon, DRAC du Languedoc-Roussillon, septembre 2011. Cet ouvrage est téléchargeable gratuitement sur :www.rccpm.org (dans la rubrique « Un patrimoine à découvrir »).

Partager cet article

Repost 0
baladesenpyrenees
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Balades en Pyrénées
  • : Des topos de randos et de bons conseils pour découvrir des coins des Pyrénées
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens