Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2015 4 07 /05 /mai /2015 15:35
Le chêne des Trabucaires en pays catalan

Il était spacieux ; par endroits vertigineux comme une cuve ; à d’autres, confortable, people de banquettes ; plus haut, crevé de meurtrières regardant la route. À la fois, tour de guet, bastion”, écrit Jean Tosti, dans son étude sur l’exploitation du chêne-liège, au sujet du fameux chêne des Trabucaires.

Cet immense chêne s’élevait au carrefour actuel de la Nationale 9 en direction du Perthus et de la départementale 618 en direction de Maureillas, à la sortie du Boulou (Pyrénées-Orientales). Il était donc célèbre pour son large tronc creux.

Il servit à cacher des bandits à l’affût. Il a été utilisé entre 1844 et 1845 par les Trabucaires, ces coupeurs de route, surnommés ainsi pour être armés de trabucs ou tromblons : un mousquet au canon évasé.

Ces anciens soldats des guerres de successions d’Espagne s’étaient repliés à la frontière, versant français, dans le Vallespir. Désœuvrés, ces partisans de la cause carliste étaient devenus des bandits de grands chemins, des “bandolers”, dirigés par des chefs cruels, Sagals et Tocabens. Ils s’attaquaient aux diligences, faisaient des prisonniers et demandaient des rançons aux parents des captifs. Après chaque coup de main, ils se réfugiaient à Las Illas puis ils empruntaient le Pas del Cirarer pour se retirer dans la cobla dels Llops (la grotte des loups). Après avoir détenu et égorgé le jeune Joan Massot, ils prennent la fuite depuis Saint-Laurent de Cerdans pour Corsavy, au mas de l’Eloi, où ils seront arrêtés en mai 1845. Épouvantails de la Monarchie de Juillet, ils sont jugés et exécutés sur l’échafaud en 1846 à Perpignan et Céret. Mais le mythe des Trabucaires en héros catalans continue de perdurer. Un chemin de randonnée a même été créé avec leur grotte. Malheureusement le chêne, lui, a disparu vers 1970.

Pour en savoir plus :

Trabucaires et frontières, Raymond Sala, éd. Trabucaire, 2010.

Les Trabucayres, Ludovic Massé, éd. Trabucaire, 1994.

Partager cet article

Repost 0
baladesenpyrenees
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Balades en Pyrénées
  • : Des topos de randos et de bons conseils pour découvrir des coins des Pyrénées
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens