Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2015 4 16 /07 /juillet /2015 12:29
Commarque, la cité médiévale endormie

Le Périgord cathare est un sujet du dernier Pyrénées magazine spécial cathares 2015.

Parmi les sites touchés par la croisade en 1215, il faut à tout prix découvrir Commarque, entre les Eyzies et Sarlat. Un site qui s’est endormi pendant 300 ans environ. La végétation va entièrement recouvrir la forteresse oubliée comme on la surnomme. Hubert de Commarque rachète les ruines en 1968. Depuis 1994, des campagnes de consolidation et de restauration se succèdent.

Aujourd’hui, Commarque est ouvert au public. La voie d'accès appuie ce sentiment de s’enfoncer dans le temps et dans le fond de la vallée de la Beune. Il faut compter 15 minutes de marche à pied en descente dans un bois pour d’un seul coup déboucher devant un pan de colline où s’étalent des pans de maisons dominés par un château-fort juché sur un éperon rocheux.

En contournant cette sorte de Mont Saint-Michel de verdure très photogénique avec ses pierres ocre, on s’aperçoit qu’il existe aussi des abris troglodytiques. Il ne reste plus qu’à grimper pour mieux comprendre ce castrum de la belle au bois dormant. Le chemin mène d’abord aux habitats troglodytiques mis en scène. Poste de guet bien placé. Puis on s’arrête l’émouvante chapelle Saint-Jean qui abrite les photos de Commarque enfoui au début de ses fouilles.

Au fur et à mesure des ruelles caladées et des escaliers taillés dans la roche, chaque maison noble se laisse découvrir. De l’autre côté de la barbacane et de la maison des Escars, on rejoint le château. Une première fenêtre donne un beau point de vue sur le château voisin. C'est ici que se joue la restauration des deux grands corps de logis du XVIe siècle.

Puis il faut grimper dans le donjon roman pour voir le film sur la grotte du cheval, gravé il y a 16 000 ans parmi les 150 gravures retrouvées. L'étage suivant abrite la salle aux colonnettes où se trouve la partie d’échecs inachevée. Au-dessus c'est la tourelle du donjon qui offre une vue générale du site. C’est magique et poignant.

Patrice Teisseire-Dufour

Ouvert de 10 h à 20 h en été.

www.commarque.com

Pour en savoir plus, lisez un guide qui juste de paraître : Voyage au coeur du Périgord.

L'auteur Eurydice Baillet et le photographe Alain Béguerie proposent un joli petit guide bien pratique sur 16 grands sites du Périgord. Une promenade curieuse et érudite de la part Eurydice Baillet appuyée par de magnifiques photos d'Alain Béguerie qui va de Tourtoirac aux jardins de l'Imaginaire et ceux d'Eyrignac, en passant par les grottes de Lascaux II, Grand-Roc, Laugerie-Basse puis par les châteaux de Fénelon, Puymartin, Monbazillac, Losse, Bourdeilles, Biron, Cadouin. Des lieux enchanteurs qui vous feront aimer le Périgord.

Éditions du Sud-Ouest, 40 p., 5, 60 €.

Commarque, la cité médiévale endormie
Commarque, la cité médiévale endormie
Commarque, la cité médiévale endormie

Partager cet article

Repost 0
baladesenpyrenees
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Balades en Pyrénées
  • : Des topos de randos et de bons conseils pour découvrir des coins des Pyrénées
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens