Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le chant des Brûlés : un bel album du poète récitant Elrik Fabre-Maigné

Publié le par baladesenpyrenees

Le chant des Brûlés : un bel album du poète récitant Elrik Fabre-Maigné

Le chant des brûlés ou Lo Cant dels cremats est un étonnant album de 12 chansons de geste animé par le poète récitant Elrik Fabre-Maigné, passionné par la civilisation des troubadours, les chevaliers rebelles occitans dits faydits, par les chansons à textes de Jim Morrison à Léo Ferré en passant par Lluis Llach et Paco Ibanez...

Pour rendre hommage à Montségur, à Puivert et aux cathares, en général, il a mêlé à ses poèmes des extraits des chansons de Bernart de Ventadorn, de Gaucelm Faidit, de Raimbaut de Vaqueiras, mais aussi des extraits de la Cansó, la chanson de la croisade albigeoise.

Accompagné par le chant de Caroline Dufau et les musiciens Christophe Deslignes et Eva Fogelgesang, Elrik Fabre-Maigné se souvient du chant des 220 brûlés, le 16 mars 1244, de la dame du pog, Corba de Péreille, jusque dans son lit de fleurs, puis de l’arrivée des loups et du chant du vent des Mont d’Olmes.

Ce beau texte, toujours doublé en occitan, grâce à Norbert Sabatié, nous touche, notamment quand Elrik le poète récitant exhorte : “Enterre mon cœur à Montségur/ ta marche interminable dans le pré bleu/qui tendait ses mains de neige/Et ton corps si chaud...”. Lui aussi est un faydit d’aujourd’hui, portant fier le sang et or d’Occitanie. Et il le dit à sa dernière douce amie.

En solo ou avec ses Baladins d'Icarie, Elrik continue de tenir allumée la lampe de la Poésie au cœur de sa bonne ville de Toulouse et partout où l'on souhaite l'accueillir.

Le chant des Brûlés, Les baladins d’Icarie, Troba Vox, 15 €.

 

Commenter cet article