Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 15:04

Une nouvelle affaire d’acquisition de terrains de montagne touche les Pyrénées-Orientales.

C’est un terrain qui va faire du bruit. Après l’interdiction aux randonneurs de pénétrer dans le massif du Madres cet été, une nouvelle affaire d’acquisition de terrains de montagne touche les Pyrénées-Orientales.

Il s’agit du complexe de tir du Puig de la Tossa, dans la forêt domaniale de Clavera à plus de 1 800 m d’altitude. Le Centre National d'Entrainement Commando (CNEC) de Mont-Louis s'y entraîne depuis trente-trois ans.

Le site de 190 hectares appartient aux communes de Sauto (125 hectares), d’Ayguatébia, de Canaveilles et La Llagonne. “Il y a trois ans, explique Bernard Malpas, le maire de Canaveilles, pour les trente ans du bail, nous avons décidé d’augmenter pour la première fois le loyer. Cela n’a pas plu à l’Armée”. Le bail a alors été renouvelé pour trois ans, mais l’Armée a décidé de se porter acquéreur, pour des raisons économiques. La poule aux œufs d’or n’a plus d’argent. La location coûtant 45 000 euros par an.


Mais les quatre communes s'y opposent, rétorquant une libre utilisation faite par les randonneurs, chasseurs, skieurs de fond de la Clavera, coupe de bois et autres services communaux.
Les maires craignent que ces terres soient clôturées en devenant propriété de l'Armée. Celle-ci s’en défend, arguant que les droits de passage seront maintenus. “On a des garanties verbales, explique Michel Santanach, le maire de Sauto, mais qu’est-ce qu’il vont faire dessus ?

L’Armée a lancé une déclaration d’utilité publique, une DUP. C’est une procédure administrative qui permet de réaliser une opération d’aménagement, via une procédure d’expropriation pour cause d’utilité publique. “Le service des Domaines aurait fixé un prix d’achat de l’ordre de 20 cts d’euros du mètre carré, explique Michel Santanach. Nous espérons une table ronde organisée par le préfet pour trouver une autre solution, car nous ne voulons toujours pas vendre”. 

Les quatre maires doivent en appeler aussi à Christian Bourquin, le président de la région Languedoc-Roussillon et à la députée de la circonscription Ségolène Neuville. Le bail se termine en juin.

Partager cet article

Repost 0
baladesenpyrenees - dans patrimoine
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Balades en Pyrénées
  • : Des topos de randos et de bons conseils pour découvrir des coins des Pyrénées
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens