Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 17:16

FESTIVAL-DE-GAVARNIE1.gifUne pierre pour marquer le festival de Gavarnie (Hautes-Pyrénées) dans la pérennité. C'était mardi 17 juillet 2012 au soir, pour la première du "Cid", le nouveau spectacle du 27e festival de Gavarnie. Le représentant du préfet des Hautes-Pyrénées a asséné : L’impact de ce festival est quasiment nul sur l’environnement. C’est la position française que nous défendons avec force devant le patrimoine mondial pour montrer qu’il est parfaitement compatible avec le classement de ce site à l'Unesco. Pour nous, c’est un apport pour Gavarnie”.

Occasion de faire le point sur la polémique qui l’entoure, notamment depuis 2007. A cette époque-là, l’Unesco avait demandé que le site de la Courade, classé, soit abandonné, “en raison de son incompatibilité avec les valeurs naturelles et culturelles du patrimoine mondial ainsi qu’avec les exigences opérationnelles d’un événement de cette envergure”.

Les élus régionaux d’Europe Ecologie-Les Verts ainsi qu’un groupe de montagnards bigourdans avaient milité pour que le festival soit déplacé voire carrément arrêté. François Joxe, le créateur depuis 20 ans, avait alors jeté l’éponge. Le conseil général des Hautes-Pyrénées confiait l’organisation de ce festival à une compagnie professionnelle des Hautes-Pyrénées, le Théâtre Fébus, dirigée par Bruno Spiesser, le directeur artistique.FESTIVAL-DE-GAVARNIE-2012-LE-CID-Photo-Valerie-Toulet-6.gif

“Nous avons alors découvert l’ampleur du conflit”, se souvient Frédéric Walton, le président du festival. C’était démesuré. Nous avons décidé de reprendre les arguments des antis et avons même proposé de les rencontrer. Pour cela, nous avons enlevé la tour régie, les gradins, travaillé sur l’énergie dégagé pour qu’il n’y ait aucun impact sur le site et mis des toilettes sèches. On a un cahier des charges bien précis. L’équipe technique travaille avec des contraintes serrées à partir de fin juin”. Pourtant, l’Unesco a réitéré sa demande de relocalisation début juillet.

Pour Bruno Spiesser, “déplacer le festival, c’est disparaître. J’avais même envisagé de jouer sur la colline. Notre ambition de faire redécouvrir les grands textes classiques. Nous pensons déjà à préparer un Don Quichotte”. Le Cid est alors cette année un beau choix cornélien : “O rage ! ô désespoir ! ô vieillesse ennemie !/N'ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ?/Et ne suis-je blanchi dans les travaux guerriers/ Que pour voir en un jour flétrir tant de lauriers ?”. Il restait donc à goûter à un beau spectacle joué par neuf comédiens dans une mise en scène dynamique et dans le cadre sublime de cette muraille de calcaire géante.

Avant que les premières neiges ne recouvrent comme une bâche le théâtre de ce conflit, on peut se demander si l'avenir du festival de Gavarnie est vraiment assuré pour l'été prochain. FESTIVAL-DE-GAVARNIE-2012-2.gif

Partager cet article

Repost 0
baladesenpyrenees - dans loisirs
commenter cet article

commentaires

pierrot rochette 19/01/2013 02:03

bravo pour votre blog
votre sensibilité aux sites protégés par l'unesco
versus la culture transmutante
m'épate

permettez-moi de vous offrir
une de mes chansons

QU'EST-CE QU'UN BIG BANG?

Un big bang, c'est le rêve de tout créateur, qu'il soit Dieu ou homme. Je me rappelle, sur ma route de vagabond-poète, d'avoir rencontré un jeune homme qui faisait du jogging sur place et qui
rêvait d'un métier payant qui lui permettrait de faire cela à journée longue.Deux ans plus tard, je le recroisai, il était devenu éboueur:))))

Je me rappelle d'en avoir rencontré un autre qui consacra 7 années à son rêve. Faire reconnaitre un bout de la forêt de la côte nord, Québec, Canada... comme patrimoine universel protégé par
l'unesco. Le hasard de la vie fut que je pus chanter son rêve dans un chalet de la côte nord où étaient réunis des gens de l'Unesco Paris et des membres du personnel diplomatique fédéral en
présence du jeune homme admirable.

Ce jeune homme admirable était devenu lui aussi éboueur universel de la beauté du monde aspiré par la danse de son big bang personnel au service de l'humanité.

CE QUE JE SAIS CE SOIR

je ne sais pas
si la femme guerrière existe
Karinne

peut-être
seras-tu la première?

je ne sais même pas
si le vagabond poète existe
Karinne

tellement
la mort
me suit
derrière

REFRAIN

ce que je sais ce soir
c’est que le rêve d’un jeune homme de 20 ans
fut tellement grand fut tellement beau
qu’il aspira toute la lumière de l’unesco
au-dessus de la ville de Bécomeau

ce que je sais ce soir
c’est que le rêve d’un jeune homme de 20 ans
fut tellement grand fut tellement beau
qu’il aspira toute la lumière de l’unesco
au-dessus de la ville de Bécomeau

COUPLET 2

je ne sais pas ce que t’as vécu
quand tu m’as vu, seul sur la route,
Karinne

ton chum a mÊme fait
demi-tour

je ne sais mème pas
si la femme guerrière si belle et si active
qui brûle en toi
Karinne

sait à quel point elle est
amour

COUPLET 3

Merci
pour avoir vu sous l’vagabond
autre chose qu’un vieux monsieur perdu
Karinne

t’es une vraie
femme-guerrière

merci
pour cette table, remplie de crabes
où pour vous tous j’ai humblement chante
Karinne

tout près
du jeune homme admirable


REFRAINFINAL

ce que je sais ce soir
c’est que le rêve d’un jeune homme de 20 ans
fut tellement grand fut tellement beau
qu’il aspira toute la lumière de l’unesco
au-dessus de la ville de Bécomeau

ce que je sais ce soir
c’est que le rêve d’un jeune homme de 20 ans
fut tellement grand fut tellement beau
qu’il aspira toute la lumière de l’unesco
au-dessus de la ville de Bécomeau

Pierrot
vagabond céleste
poète équitable

www.enracontantpierrot.blogspot.com
www.reveursequitables.com
www.demers.qc.ca
chansons de pierrot
paroles et musique

WWW.SIMONGAUTHIER.COM
http://www.tvc-vm.com/studio-direct-235-1/le-vaga bond-celeste-de-simon-gauthier
http://www.reveursequitables.com.centerblog.net

Présentation

  • : Balades en Pyrénées
  • : Des topos de randos et de bons conseils pour découvrir des coins des Pyrénées
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens