Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 10:02
Le Néouvielle en fête

Le pic du Néouvielle, situé dans les Hautes-Pyrénées, est à l'honneur du Pyrénées magazine n°148 de juillet-août 2013, avec des photos de Paul Delgado (ci-joint). Nous avons réalisé une expédition (historique, floristique et faunistique) jusqu'au sommet en suivant le grimpeur Pascal Ravier, spécialiste du massif.

Un massif connu d’un grand nombre de montagnards pour ses indéniables richesses naturelles. Sa réserve naturelle abrite et protège depuis 1935 une faune et une flore endémiques uniques.

La fête du Néouvielle se déroulera les 20 et 21 juillet. Un repas et un apéritif sont organisés au bar le Garlitz le 20 juillet, à Cap-de-Long. La soirée se prolongera avec une bandas de la Vallée.

Terre auroise, les flancs des Néouvielle et consorts accueillent depuis la nuit des temps bergers, troupeaux, randonneurs. Le Turon de Néouvielle, premier 3000 gravi en Pyrénées reçoit la visite de Reboul et Vidal en 1787. Cette ascension marque le début d’une longue période d’exploration.

Ces pionniers furent imités bien vite par le grand Chausenque (ascension du Néouvielle en 1847) puis d’autres visiteurs qui depuis se lancent à l’assaut des échines et faces granitiques du Massif.

En Août 2009, une rencontre informelle a lieu à Cap de Long. Deux CRS de Lannemezan remettent à Jean et Pierre Ravier deux étriers abandonnés par eux trente-six plus tôt dans la face Nord de la Petite Fache au dessus du Marcadau.

L’idée est alors venue d’organiser l’année suivante une fête autour des acteurs du massif, tel un mélange de générations. Bergers, gardes du Parc National, grimpeurs historiques, randonneurs se côtoient au cœur de ce lieu granitique magique.
Pierre Marlier, Jean et Pierre Ravier, M Claude Defos du Rau (veuve de Xavier Defos, instigateur des guides Ollivier dans le massif), Paul Ferbos (fils d’Henri ferbos) témoins des premières ascensions à la fin des années 40 apportent à ces rencontres un parfum historique auquel nous tenons tant.

Autour d’Emmanuelle et Francis Tougne, le Garlitz, bar-restaurant de Cap de Long est devenu le lieu de rencontres, de fête, de palabre et de bonne humeur autour du Néouvielle.
On discute, grimpe, écrit, marche ou chante à la mémoire de ceux qui ont fait l’histoire de ce petit recoin de Pyrénées. Les valléens y côtoient les visiteurs venus goûter aux richesses de l’endroit. Lacs, chemins, sommets de 3000 mètres, arêtes ou faces qui comptent un nombre important d’itinéraires, de toutes « tendances », du tout inox au très sauvage, perpétuent ainsi une tradition ancienne d’exploration sans cesse remise au goût du jour .

Merci de réserver une semaine avant auprès de Pascal Ravier : 06 71 87 65 85 ou geravier « chez » wanadoo. fr ou Francis Tougne : 06 08 42 91 94. Le prix est fixé à 25 euros.

La montée au pic du Néouvielle avec Pascal Ravier et Francis Tougne, en haut, et avec Isabelle Miard et votre serviteur, en bas (Photos Paul Delgado)
La montée au pic du Néouvielle avec Pascal Ravier et Francis Tougne, en haut, et avec Isabelle Miard et votre serviteur, en bas (Photos Paul Delgado)

La montée au pic du Néouvielle avec Pascal Ravier et Francis Tougne, en haut, et avec Isabelle Miard et votre serviteur, en bas (Photos Paul Delgado)

Partager cet article

Repost 0
baladesenpyrenees
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Balades en Pyrénées
  • : Des topos de randos et de bons conseils pour découvrir des coins des Pyrénées
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens